Technologie d’aide (TA) ou moyens auxiliaires

Certains élèves présentent des besoins particuliers qui nécessitent une prise en charge individuelle (dyslexie, dyspraxie, difficultés de communication, TSA, etc.). La technologie d’aide peut être alors d’une grande aide pour favoriser les apprentissages et dépasser leurs difficultés.

Lorsqu’un élève a besoin d’un moyen auxiliaire pour suivre sa scolarité , que se soit dans l’enseignement obligatoire (école publique – DGEO)  ou l’enseignement spécialisé (institutions – EPS), la cellCIPS peut intervenir pour soutenir sa mise en place. En effet, il ne suffit pas de donner à l’élève un iPad ou un ordinateur, mais il faut aussi organiser tout le système autour, pour que l’enfant puisse utiliser son outil pour pallier à ses difficultés. Il faut également former l’équipe pluridisciplinaire à l’utilisation du moyen auxiliaire pour qu’ils soient ressource pour l’élève.

Nous rappelons que nous soutenons les élèves relevant de l’enseignement spécialisé (art.1 de la LES, 1977), ce sont les élèves dits “mesures renforcées” (MR) avec la nouvelle LPS qui sera mise prochainement en application.

Les actions de la cellCIPS consistent principalement à

  • conseiller lors du choix d’une technologie d’aide (TA = ordinateur ou iPad appelés «moyen auxiliaire» par l’AI), lors d’un réseau réunissant TOUS les acteurs interne et externe autour de l’élève et la famille.
  • Coordonner et former les professionnels de l’école, les spécialistes (ergothérapeute, logopédies, etc.), la direction, le PRessMITIC de l’établissement et la famille, à la mise en place de la TA, suite au réseau sus-mentionné. La coordination tente d’assembler, réunir et planifier la mise en place de cette TA. La formation des intervenants peut durer de 1 à 4 séances, selon les besoins et la TA.
  • Informer du dispositif cellCIPS et des ressources à disposition, par une rencontre de formation générale avec le conseil de direction et l’équipe pédagogique (qui peut comprendre les PRessMITIC, RI, MCDI, enseignant(e)s de classes DEV/ DES/ Ressources/ COES/ Accueil, enseignants spécialisés, etc.) pour expliquer notre action : pour qui, pour quoi, quand et comment la cellCIPS intervient dans l’école publique «ordinaire» et dans les institutions de pédagogies spécialisées.
    L’exposé vise également à expliquer et exemplifier brièvement les TA et les potentialités existantes du numérique aidant.

Le processus de la mise en place d’une TA en dix points est à lire ici : Technologie d’aide

Aperçu de la formation donnée par la cellCIPS après le premier réseau : Formation TA

Share