Jouets connectés

Les objets connectés, ce sont par exemple:

  • un jouet en peluche relié à un bouton-contacteur,
  • un bouton pour enregistrer des messages 
  • un gros bouton pour allumer un appareil de ménage ou de cuisine.

Vous pouvez utiliser ces objets dans une classe d’enseignement spécialisé, avec tous les élèves. Si vous utilisez ces objets souvent et dans la classe, ils aident vraiment les élèves. 

Les élèves d’une classe sont tous très différents. Ils n’ont pas le même handicap. Ils ont des difficultés différentes. Il y a des élèves qui ne parlent pas. Il y a des élèves qui ont de la peine à bouger. Il y a des élèves qui ne savent pas comment jouer avec les autres. C’est très important pour ces élèves d’apprendre à être ensemble, mais ils sont souvent tout seuls avec un adulte pour s’occuper d’eux. 

On peut travailler avec tous les élèves avec les objets connectés. On peut aussi faire travailler les élèves ensemble, en groupe. C’est comme ça que les élèves peuvent apprendre à mieux jouer et travailler ensemble.

Les élèves qui ont un polyhandicap ou un trouble de l’autisme ne peuvent pas beaucoup communiquer. Ils ont de la peine à savoir comment montrer qu’ils sont là et comment agir sur les choses autour d’eux. Ils ont de la peine à choisir des choses ou à montrer ce qu’il veulent. Ils ont besoin d’aide pour faire presque tous les gestes de la vie de tous les jours. Ils ont peu d’échanges avec les autres.

Si vous utilisez des jouets avec des boutons-contacteurs ou des boutons pour enregistrer des messages, ces élèves peuvent participer aussi au jeu ou à l’activité avec les autres.

Si tous les élèves utilisent les objets connectés souvent, ils les connaissent bien et ont l’habitude. Peut-être que plus tard, certains élèves auront besoin d’une technologie d’aide. L’assurance-invalidité (AI) accepte de payer pour une technologie d’aide seulement si l’élève comprend comment utiliser un contacteur et sait faire des choix par exemple. Tous les élèves peuvent déjà s’entraîner pour être plus prêts à utiliser une technologie d’aide quand ce sera le moment.

Nous avons du matériel pour faire des démonstrations ou pour faire des essais. Si vous êtes une personne-ressources pour le numérique dans une institution SESAF, nous pouvons vous prêter:

  • plusieurs jouets connectés
  • des boutons-contacteurs
  • plusieurs sortes de boutons pour enregistrer des messages
  • un PowerLink, un appareil pour allumer et éteindre n’importe quel appareil électrique en utilisant un bouton-contacteur.

Si vous voulez apprendre à vos collègues à utiliser ces objets connectés dans les classes de votre école ou si vous voulez acheter des objets connectés, nous pouvons aussi vous aider.

Nous voulons aussi mettre ensemble des informations autour de ces objets:

  • ce que des enseignants ont déjà faits avec ces objets et qui était bien
  • des idées de ce qu’on pourrait faire avec ces objets avec les élèves
  • des questions que des enseignants se posent 
  • des réponses que d’autres enseignants ont trouvées.

Nous pouvons aussi donner des conseils techniques pour utiliser les objets connectés. Nous pouvons réfléchir à des bonnes solutions pour acheter ou adapter des objets pour les utiliser avec les élèves en classe.

Par exemple, si vous voulez adapter un jouet ou un appareil à pile (acheté dans n’importe quel magasin) pour l’utiliser avec un bouton-contacteur, nous avons une adresse. Un monsieur peut remplacer l’interrupteur (où on allume l’appareil) par une prise pour brancher le bouton-contacteur. Cela ne coûte pas trop cher (30 à 40 francs) et le matériel fait aussi partie du prix. Voici les coordonnées d’une personne qui fait cela très bien:  M. Pierre-Alain OGAY –  Rte Courtes-Poses – 1609 Saint-Martin FR – Tél. +41 79 661 37 24

Au Congrès CSPS « Transformation numérique : aubaine ou écueil pour la pédagogie spécialisée ? » à Berne le 27 août 2019, nous avons présenté un atelier sur les objets connectés dans la classe d’enseignement spécialisé. Vous pouvez voir la présentation en suivant ce lien.

Share

Parler

 

Parler avec la machine, c’est possible et c’est précieux.

Soit parce que le langage oral n’est pas possible, soit parce qu’il est difficile, la communication alternative et augmentée (CAA) peut être d’un grand secours.

Écrire le texte (avec le clavier, tout en s’aidant de la prédiction de mots) et le faire lire par la synthèse vocale vient en aide à toute personne en difficulté de lecture. iOS et macOS

Des outils plus spécialisés pourront également être utilisés. À noter que notre Centre de compétences est en cours de tests comparatifs sur quelques apps, dont les plus importantes à lire ci-dessous.

  • GoTalk Now pour iPad est une app très performante, augmentée des pictos PECS; cet environnement est simple à comprendre, simple à mettre en place également et comprend deux types de pages différents :
    • les tableaux CAA traditionnels avec des pictos
    • mais également la possibilité d’ajouter à une photo des zones sensibles, ce qui est réellement un plus. Chaque zone sensible ou picto peut être activée par contacteur et peut enclencher des actions : sons ou phrases, musiques, vidéos, liens, etc…  https://itunes.apple.com/ch/app/gotalk-now/id454176457?l=fr&mt=8 L’interface de programmation, en anglais, n’est pas un problème tant elle est intuitive.
  • Proloquo2Go pour iPad présente de nombreuses possibilités supplémentaires, notamment par la possibilité qu’il offre de proposer dès le départ un vocabulaire de base. La flexion grammaticale étant possible, c’est un outil plus adapté pour des personnes ayant acquis de bonnes bases de communication et dotées de bonnes compétences cognitives. L’outil, plus complexe dans son approche (utilisation ou édition), est indiqué lorsque les exigences sont plus grandes (y compris par rapport aux voix d’enfants disponibles, aux langues, aux partages possibles – mail, facebook, etc…). https://www.assistiveware.com/fr/produits/proloquo2go
  • Snap+Core First pour iPad est également une application de CAA que nous testons. https://apps.apple.com/fr/app/snap-core-first/id1072799231 La bonne accessibilité du vocabulaire de base et du vocabulaire spécifique permet de construire des phrases, avec un lot de phrases préconçues. Entièrement modifiable mais la structure de base est déjà proposée.

 

Share

La cellCIPS vous invite – 1er mars 2018 à la HEP Lausanne – Les états généraux sur les pictos

Un franc succès pour cette 9ème “La cellCIPS vous invite”.

…d’EcrireEnPictos (https://alternatic.ch/ecrireenpictos/) à Phonowriter (https://www.evernote.com/) en passant par Arasaac.org ou GoTalkNow (Picture Communication Symbols y compris), les pictos sont nos alliés lorsqu’il s’agit d’augmenter la communication, de permettre d’exercer (de façon ludique) le vocabulaire, de donner un premier accès à l’écrit, d’offrir un pas à pas compréhensible et facile à lire… J’ajoute encore l’excellente application Proloquo2go, qui permettra d’autres prolongements pour assister l’élève à l’écrit, en y incluant les conjugaisons par exemple. Nous pourrons également évoquer les prix de ces outils, ils peuvent grandement influencer nos choix !

– Quelles pratiques pour quels besoins, en CAA (communication améliorée et alternative – voir Wikipedia) ?
– Quels scénarios pédagogiques innovants tirant parti des possibilités d’accessibilité des apps spécialisées (p.ex. création de quiz avec GoTalk – voir pas-à-pas en allemand iktforum.at) mettre en avant ?
– Comment accéder ou mettre sur pied des formations pour l’équipe pluri, parents y compris, quelles possibilités ?

Veuillez trouver, ci-dessous, le Keynote de la soirée. 

Lire la suite

Share

L’après BoardMaker…

BoardMaker était un “must have” (je l’écris en anglais, langue de l’interface de ce logiciel) de longue date. La cellCIPS, mais aussi les PRessMITIC des écoles avec lesquelles nous collaborons, est régulièrement contactée à ce sujet, soit pour connaître notre avis pour le remplacement de cette application fétiche (le mot n’est peut-être pas assez fort), soit pour acheter une nouvelle licence (compter tout de même 45o.- au minimum).

Mais, au fait, pourquoi nos collègues pédagogues et logopédistes veulent-ils(elles) utiliser ce logiciel ? existe-t-il une alternative “viable” ?

Lire la suite

Share

EcrireEnPictos – aussi pour iPad maintenant !

Notre application libre (et gratuite) suisse (en français) pour Windows et Mac, est maintenant à nouveau disponible pour iPad.

 
EcrireEnPictos exploite une bibliothèque libre de pictogrammes et propose des outils pour l’explorer, l’enrichir, produire des phrases et jouer avec des mots, des sons et des images. Bien qu’il utilise des pictogrammes, il n’est pas réservé à l’enseignement spécialisé et se révèle utile pour les lecteurs débutants.EcrireEnPictos est ouvert. L’index de la collection permet de disposer de plusieurs titres pour un même picto et plusieurs pictos pour un même titre.
Un éditeur permet de modifier la liste des titres pour un picto, d’en créer un nouveau à partir d’une image et d’en supprimer. Un registre des inscrits conserve les contenus et leurs modalités de traitement pour chacun d’eux dans les activités.
Share

Des articles dédiés à l’accessibilité sur l’Apple Store

Une sélection de produits dédiés à l’accessibilité est disponible sur l’Apple Store. Parmi eux, le contacteur Bluetooth Blue2 que nous avions déjà testé avec succès sur iPad.
Précédemment, il fallait se fournir auprès de sociétés spécialisées ou les faire venir directement de l’étranger, à des coûts plus élevés.

http://www.apple.com/ch-fr/shop/accessories/all-accessories/accessibility

Share

GoTalk now – tutoriels

GoTalk Now est très souvent cité dans nos réseaux, vous êtes nombreux à l’utiliser, à partager des ressources. Veuillez trouver ci-dessous un tutoriel entièrement traduit en français.

Download (PDF, 2.02MB)

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir créer des “Books” sur GoTalk Now. Afin d’éviter une surcharge, vous appréciez de pouvoir partager vos créations (une fois les éléments “sensibles” anonymisés).

Le transfert par l’ordinateur (via iTunes) vous est connu, il n’est pas toujours possible. Ci-après un pas-à-pas utilisant la ressource DropBox. Simple, efficace, rapide (et gratuit).

Lire la suite

Share